UEROS ORIZONTE

Prise en charge des patients cérébro-lésés suivant la phase d’hospitalisation et de rééducation.

LE DISPOSITIF COMPREND

Une phase d’accueil avec un diagnostic de situation
Une phase évaluation des habiletés
Une phase de validation de proposition d’orientation

Unité Expérimentale d’Évaluation, de Réentraînement et d’Orientation Sociale et / ou Professionnelle

Les UEROS sont nées du constat relatif au manque de structures adaptées à la prise en charge des personnes victimes de lésions cérébrales (cf., Rapport LEBEAU).
Les circulaires DAS/DE/DSS N°96-428 du 5 juillet 1996 et DAS 98-13 du 12 janvier 98 relative à l’organisation du second appel d’offres ouvrent droit à la création de places médico-sociales nouvelles pour personnes cérébro-lésées, principalement à la suite d’un traumatisme crânien afin de structurer leur prise en charge.

L’UEROS ORIZONTE dont l’existence est confortée par le décret n° 2009-299 du 17 mars 2009 relatif aux conditions d’organisation et de fonctionnement des unités d’évaluation, de réentraînement et d’orientation sociale et socioprofessionnelle (UEROS) pour personnes cérébro-lésées s’inscrit dans le parcours de prise en charge des patients cérébro-lésés après la phase d’hospitalisation et de rééducation.

Missions

Accompagner et insérer le bénéficiaire.

L’UÉROS ORIZONTE est rattachée à au centre de Préorientation AVVENE. Cette structure est mise en place pour les personnes victimes de trauma crâniens. 

Ces personnes sont orientées vers l’UÉROS par les Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH). 

Il accueillera environ 10 personnes par an, hébergées en appartement de type T2 et T3.

Les principales missions et fonctions de l’UÉROS doivent permettre d’évaluer très précisément les diverses séquelles physiques et psychiques présentées par la personne ainsi que les principales potentialités qu’elle présente en vue de son insertion sociale, scolaire ou professionnelle ultérieure. Il est recommandé de procéder à deux bilans approfondis, l’un à l’entrée, l’autre à la sortie, afin de bien apprécier l’évolution des capacités d’autonomie obtenue.

L’UÉROS nécessite également l’élaboration d’un « programme transitionnel de réentraînement à la vie active », permettant de consolider et d’accroître les acquis réalisés précédemment en réadaptation fonctionnelle : remédiation cognitive (verbale, temporelle, spatiale…), réentraînement de la mémoire et de l’effort intellectuel…

Équipe et méthodologie

L’équipe d’encadrement construit avec l’intéressé et son entourage un projet d’insertion sociale incluant le cas échéant une intégration scolaire ou professionnelle en milieu ordinaire ou adapté. Elle fournit aux intéressés, à leurs familles, aux médecins traitants et à la Commission tout élément utile contribuant à déterminer ou réévaluer le niveau de handicap constaté et l’orientation éventuelle du sujet.

Une synthèse autour de chaque stagiaire est réalisée chaque semaine. Toute l’équipe participe à cette synthèse qui a pour objectif la mise en commun des évaluations recueillies durant les diverses activités. Ces observations participent à l’élaboration et au réajustement du programme de réentraînement ainsi qu’au projet d’un choix d’orientation sociale avec la famille. La famille est régulièrement informée de ces réunions de synthèse et de l’orientation envisagée. Le rapport de fin de stage est adressé à la MDPH ainsi qu’à la famille.

Enfin, durant deux ans, chaque personne bénéficie d’un suivi individualisé, de sorte qu’à l’issue de son séjour et dans le cas d’une orientation en milieu ordinaire de travail, le centre soit en mesure d’apporter son concours auprès des organismes de placement, pour favoriser ainsi sa recherche d’emploi, et le cas échéant lui permettre d’effectuer un stage en entreprise.

Public accueilli

L’UEROS ORIZONTE reçoit des adultes cérébro-lésés (traumatismes crâniens, AVC, tumeur cérébrale…) originaires de Corse. Ces personnes rencontrent des difficultés d’insertion sociale et/ou professionnelles en lien avec leurs troubles cognitifs, comportementaux et psychologiques, consécutifs à leur lésion cérébrale.
Les personnes sont orientées par la MDHP (Maison Départementale des Personnes Handicapées).

Il est nécessaire d’obtenir une RTH (Reconnaissance de Travailleur Handicapé) et une notification de stage UEROS.

Dispositif

1. une phase accueil, diagnostic de situation

Cette phase dure une semaine. Elle permet :

  • d’apporter un ensemble d’information sur le stage (objectif, phases, contenu, règlement intérieur …) ;
  • de visiter l’établissement (ateliers, médiathèque, hébergement …) ;
  • de présenter l’Equipe ;
  • de réactualiser le dossier médico-professionnel ;
  • de réaliser des bilans spécifiques ;
  • d’initialiser le dossier technique (évaluation des connaissances générales, cursus, habiletés psycho-cognitives …) ;
  • d’instruire les divers dossiers administratifs.



2. une phase évaluation des habiletés

A l’issue de cette phase, un regroupement permet de faire le point de la semaine et d’indiquer à chacun le lieu où il sera affecté. Un référent choisi dans l’équipe médico-psycho-sociale se fera auprès du stagiaire, le
porte-parole de l’ensemble de l’Equipe et établira les relais nécessaires.

Cette phase de durée variable est réalisée dans différents ateliers. Durant cette période, l’Equipe évalue les aptitudes (intellectuelles, gestuelles, physiques, perceptives …) et repère les  difficultés. L’aptitude à compenser les situations handicapantes  est également observée. En fonction des données recueillies, l’équipe s’efforce d’élaborer avec la participation active du stagiaire un projet d’orientation adapté à ses besoins. La confrontation avec les exigences associées à son projet d’orientation sera réalisée dans les ateliers et/ou par le biais d’essais en milieu de travail pour nous aider à définir sur quels types de tâches le stagiaire est le (la) plus opérationnel(le).

3- une phase de validation de proposition d’orientation :

Grâce au profil professionnel esquissé pendant le stage, un rapport de stage avec une proposition est adressé à la MDPH. La MDPH décide de la suite à donner à cette proposition (accord, refus …).

Centre de ressources et de recherches

A RETA

« La valeur d’un livre dépend du nombre de coup de poing qu’il vous donne »
G. FLAUBERT

1

Recensement des ressources existantes

Collecter et recenser l’information auprès des acteurs et des usagers présents sur la région.

2

Diffusion des ressources

Organiser des temps d’échanges, diffuser toutes les informations nécessaires et sollicitées par les bénéficiaires d’AVVENE et d’ORIZONTE, et leurs familles.

Etre le référent technique auprès des adhérents, et des partenaires locaux.

3

Organisation et animation des journées thématiques et de l’université d’été

L’université d’été A RETA offre la synthèse des trois thématiques déclinées trimestriellement sur le thème choisi

En 2012, le thème choisi est : L’HANDICAP DANS TOUS SES ETATS

Les journées thématiques sont animées par des experts, des universitaires, des chercheurs, et sont ouvertes au plus grand nombre, étudiants, travailleurs sociaux en formation, acteurs sanitaires et médico-sociaux, enseignants, formateurs, institutionnels du secteur.

Rencontrons-nous !

Du Lundi au Vendredi
de 08h30 à 12h00 et de 13h30 à 18H00

PREOPS UEROS

Rue du juge Falcone, les terrasses du Fango Bt D
20200 BASTIA

Tel : 04 95 31 36 41
Fax : 04 95 31 73 20

BUS

Ligne 2 Mairie-Annonciade-Palais de justice
Autres lignes consultables sur www.bastiabus.com
Horaires des trains consultables sur le site www.train-corse.com.

Vous voulez en savoir plus ?

Remplissez ce formulaire en nous indiquant tout ce que vous jugerez utile, nous reviendrons vers vous très vite !